Website Logo Website Logo
Terug
Terug
Fondements pour
la sémiotique
Ferdinand de Saussure
Saussure - Sign
Le signe
Autour de 1900, Ferdinand de Saussure s’imagine la rencontre entre deux nébuleuses: la pensée et le son. Leur rencontre engendre la nécessité de s’unir et de se diviser. Ainsi émergent les contours de formes, qui s’accomplissent dans des signes.
Le système
L’attraction entre la pensée et le son crée une union: le signe. Une idée se fixe dans un son et un son devient le signe d’une idée. In-former l’amorphe, par l’accouplement et la délimitation des signes, crée une articulation entre une expression et un contenu. Ce qui aboutit à un système de signes: la langue, permettant aux membres d’une société de communiquer entre eux.
Saussure - Sign system
Saussure - Communication
Le social
La sémiosis est l’endroit où la jonction entre une idée et un son, le signe,  rencontre les jonctions d’un autre individu. Les multiples rencontres entre les signes de chaque individu nécessitent un système social de signes.
Charles S. Peirce
Peirce - Interpretant
Semiosis
Autour de 1900, Charles S. Peirce combine deux concepts pour concevoir la réalisation de la sémiosis. D’un côté, la représentation qui est la relation entre un signe et l’objet visé par le signe. D’un autre côté, l’interprétant qui est une équivalence logique de la relation de représentation. En combinant les deux, représentation et interprétant, un triangle se forme. La sémiosis est la rencontre entre trois éléments.
Le process
Chaque sémiosis incite à produire une nouveau sémiosis. L’interprétant prend la place de la représentation et cette nouvelle représentation convoque, à son tour, un nouvel interprétant pour rétablir une nouvelle rencontre triangulaire. L’attraction entre les interprétants conduit ainsi, par le biais d’une représentation, à un processus infini. Une sorte de dialogue intérieur, guidé par la logique inférentielle d’un raisonnement, grâce au mécanisme de la sémiosis.
Peirce - Interpretants
Peirce - Chaine of interpretants
La pensée
La sémiosis concerne le processus vague des inférences logiques, par les rencontres entre interprétants, ce qui change l’entendement de l’homme.
Claude E. Shannon
Shannon - Information bit
L'information
Pendant la 2ème guerre mondiale, Claude E. Shannon a inventé la possibilité de manipuler digitalement l’information. Celle-ci nous permet de mieux cibler les publicités sur le Web. Des entreprises comme Google et Facebook en profitent pour accumuler leur capital. Mais l’algorithme de calcul de l’information est limité à une unité avec un signification minimal: le bit. Par conséquent, nous dit Shannon, l’information « ne dit rien sur la valeur ou l’importance de l’information ».
Le destin
Plutôt le contraire. Bien qu’il soit surtout présenté comme un progrès, le traitement de l’information (ou la soi-disant « intelligence ») oblige, selon Shannon, l’humanité « à s’adapter à un monde dans lequel ses pouvoirs mentaux sont en quelque sorte dévalués  ». Umberto Eco l’affirme quand il dit que dans le monde virtuel de l’information, nous risquons « de perdre toute idée de but et d’action ».
Shannon - Bits
Desire
Le désir
Alors que l’humanité s’occupe à errer dans un excès d’information, elle perd toute trace de ce qu’elle désire comme sujet. Sans l’égide de la signification, il manque à l’information le sens de ce que l’homme ressent.
Sémiotique
La signification
Sémiosis incarne l’objectif de retrouver pleinement la dynamique de la signification. La pensée, saisie par une logique autour d’un signe qui signifie. En tant que système social ou en tant que processus individuel. Sémiosis aide à faire du sens inébranlable par la compréhension de la signification.
Semiosis - Logo -707

Fondements pour la semiotique